Wild Raven Adventure

Winnipeg (MB) - Gimli (MB) / 29 mars au 5 avril 2016

C’est le mardi 29 mars 2016 que notre ami Denis est venu nous reconduire sur le bord du lac Winnipeg à Sans Souci plus précisément. Une fois la voiture vidé de tout l’équipement que nous aurons besoin dans les prochains mois, nous avons dit au revoir à notre ami qui a fait tellement pour nous. C’était le coeur gros que nous l’avons laissé partir, mais combien reconnaissant pour son aide, son appui et les derniers jours passés en sa compagnie.

Lorsque nous avons été seuls, nous avons réalisés que maintenant, nous y étions. C’était vrai. Un nouveau départ. Nous étions là où nous souhaitions être depuis si longtemps. Vingt mois d’aventure nous attendait et bien des péripéties.

Après avoir passé une première nuit près de la mise à l’eau qu’utilisent les pêcheurs sur glace, nous nous sommes réveillés sous un décor magnifique rempli de blanc à perte de vue teinté par les couleurs chaudes du soleil levant. David Brand et son collègue Larry de The North West Company sont venus nous voir et nous souhaiter bon voyage avant notre départ sur les eaux glacés du Lac Winnipeg. Ils nous ont donner des surprises et pris des photos. Ce sont les dernières personnes familières que nous avons vu avant le grand départ. Merci à vous deux pour vous être déplacés.

Puis, nous avons fait nos premiers pas sur la glace et la neige et avant commencé à tirer le canot sur la glace. Crampons aux pieds, nous avons bien avancé durant l’avant-midi. Le soleil était d’aplomb et le vent faible. Après une pause pour diner, nous sommes repartis. Mais cette fois, la neige sur la glace était collante et la progression était difficile. Au loin, nous avons vu devant nous se dessiner la zone de pression de la glace (pressure ridge). Nous sommes donc arrêtés pour monter notre premier campement sur le Lac Winnipeg et profiter des dernières heures d’ensoleillement. Le froid s’est installé rapidement en fin de journée.

Le lendemain, il faisait froid (près de -14C). Le vent s’est levé peu de temps après avoir débuté notre marche. En fin d’avant-midi, nous avons eu droit à des bourrasques de vent d’au moins 40 km/h. Rien n’arrête le vent ici. En chemin, nous avons rencontré des pêcheurs du Wisconsin. Nous avons discuté un moment avant de reprendre notre chemin en suivant la zone de pression de la glace. Nous avons monté notre campement à l’abri d’une pointe de terre ce jour là. Ce fût une bonne décision. Durant la nuit, le vent a atteint des pointes à 70 km/h. Mis à part le son, rien ne pouvait nous laissait croire qu’il faisait si mauvais en dehors de notre tente. Nous étions bien protégé.

Le vendredi, nous avons débuté notre marche un peu plus tard. Passé la pointe de terre qui nous avait protégé toute la nuit, le vent était froid et soufflait entre 25 et 45km/h. Rien à voir avec notre première journée sur le lac. Nous nous sommes donc dirigés près de la côté afin de rejoindre une route de gravelle. Nous avons monté le canot sur ses roues de portages et avons pris la direction de Gimli. Rendu en ville, nous avons été arrêté par le monsieur le maire (Randy Woroniuk). Puis, nous avons rencontré Rob Jantz. Après une marche sur route d’environ 16km, nous avons trouvé un endroit idéal pour monter notre campement. Rob est venu nous voir et nous a offert son aide. Il est revenu plus tard avec sa fiancé Kristine ainsi que de l’eau et du chocolat. Nous avons discuté un bon moment. Quel charmant couple.

La nuit du vendredi au samedi fût très froide … la plus froide jusqu’à maintenant (-20C). Tout était glacé dans notre tente. Nous sommes donc restés au chaud dans notre tente Hilleberg et nos sacs de couchages North Face. Dans la tente nous étions bien. Notre équipement de jour est prévu pour les températures froides du printemps mais pas pour les journées d’hiver. Rod nous a apporté des biscuits cuisinés maisons et encore tout chaud lorsqu’il a su que nous allions restés sur place. C’était vraiment délicieux et très apprécié. Le lendemain (dimanche), la température était meilleure, mais des bourrasques de 65 km/h de vent nous a convaincu des rester une journée de plus sur place.

Ce n’est que le lundi que nous nous sommes remis à marcher, mais pour une courte distance seulement. Rob nous avait invité à aller chez lui et nous a proposé de donner des présentations à son école (il est professeur d’anglais) le lendemain. Nous avons passé une superbe soirée en sa compagnie et sa fiancée Kristine. Les discussions furent fascinantes et profondes.

Le lendemain, nous sommes allés à l’école secondaire de Gimli où nous avons donné des présentations à trois groupes différents. Un collègue de Rob, Carl, nous a aussi aidé en réparant notre système d’essieu pour le transport du canot. Puis Rob nous a reconduit à la station de radio CJ107 où nous avons donné une entrevue. Nous sommes revenus à l’école en fin de journée. Sur le chemin du retour, nous sommes arrêtés chez Cheryl, une collègue de Rob. Nous avons passé un très bon moment. Merci Cheryl! Nous avons terminé avec un autre délicieux souper préparé par Rob et Kristine. Merci infiniment à vous pour tout! Merci Rob pour avoir pris le temps de nous parler lorsque nous marchions sur la route et avoir débuter un mouvement de générosité et de partage fantastique.


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.