Wild Raven Adventure

Semaine du 5 février 2017

Début de semaine plutôt tranquille malgré le vent toujours aussi intense et présent. Les vagues, au bout de la première baie, étaient telles (en raison du vent) que même le Georgia Master (bateau de transport pour les travailleurs) à dû rebrousser chemin. Un bateau pourtant très marin et qui peut en prendre. Il n’était donc pas question pour nous de tenter notre chance dans de telles conditions, bien que notre hâte à pagayer nous disait autrement.

Il y a eu un “avertissement de poussée d’air arctique” en vigueur pour la région durant toute la semaine. Même si le thermomètre montrait -7C, la température ressentie était de -21C. Toute une différence. Par définition (référence Environnement Canada): “un avertissement de poussée d'air arctique est lancé lorsque de l'air d'un froid cinglant afflue depuis l'intérieur vers les communautés côtières et que les vents de terre occasionnent un refroidissement éolien de -20 ou plus froid pendant au moins 6 heures”.

Grâce à Betty, nous avons pu aller faire l’épicerie en prévision des jours d’attente. Pierre a aussi aidé James et Kevin dans la réparation de quais. Jeudi matin, j’ai rencontré Everett et Noah au village de Kitamaat. Ils m’ont transmis des informations importantes au sujet des cabines de trappeurs qui sont installées dans la région par la Nation Haisla. Ces cabines sont accessibles à tous et nous pourrons en profiter. Noah nous a aussi remis une belle pièce de flétan.

Puis, j’ai revu Tracey et Candice. Et j’ai participé au dîner organisé pour les personnes aînés du village de Kitamaat. Marilyn nous y invite à tous les mardis et jeudis. Les échanges avec les personnes du village sont très intéressantes. Nous tenons d’ailleurs à remercier toute la communauté Haisla pour leur partage et grand accueil qu’ils nous ont témoignés depuis notre arrivée.

Vendredi soir, nous étions invités à passer la soirée chez Manon et Louis. Originaire du Saguenay (Québec), ils ont déménagé à Kitimat il y a de cela bien des années. Une opportunité de travail avec Rio Tinto les a fait traverser le pays pour venir s’établir ici. Les gens, les paysages, la nature et toutes les opportunités de plein air les auront convaincu de rester à Kitimat. Ici, c’est chez eux maintenant. C’est ici qu’ils veulent passer le reste de leur vie. Nous avons rencontrés leurs amis et voisins. La fraternité et l’amitié qui se propageaient dans la maison nous a fait comprendre à quel point les relations sont fortes et vraies.

Samedi soir, nous avons été invité par Betty et son conjoint Jurgen a souper avec eux et passer la soirée à leur maison. Betty est une cuisinière hors-pair. Elle nous a préparé des mets typiques allemands. Comme c’était bon. Nous avons énormément rit et avons adoré leur compagnie. Une autre belle amitié s’est créée.

Le mauvais temps nous a contraint à rester ici. Mais bien honnêtement, nous avons adoré notre séjour. Kitimat et ses gens; Kitamaat Village et sa Nation Haisla, nous ont grandement charmés.

Selon la météo, c’est cette semaine que nous reprendrons enfin place dans notre canot, après un hiver qui aura duré quatre mois pour nous. Lorsque nous partirons, vous pourrez recommencer à suivre nos déplacements sur notre page propulsée par inReach (allez sur notre site web et cliquez sur “Nous suivre” en haut à droite pour voir notre dernière position transmise).


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.