Wild Raven Adventure

Lewes (DE) à Waterford (NY) / 22 mai - 4 juin 2015


*** Pour voir les photos, cliquez ici! ***

22 mai 2015

Nous sommes partis du terrain de camping en matinée, en direction du traversier reliant Lewes (DE) à Cape May (NJ). Nous aurions bien voulu pagayer dans la baie de Delaware, mais le vent et les vagues n’étaient pas en notre faveur. De plus, nous devions quitter Lewes. Il n’y avait plus de disponibilité pour camper ici. Après un portage de 4km, nous sommes arrivés au terminal du traversier.

L’expérience de la traversée fût très agréable. Nous avons parlé à plusieurs personnes très intéressantes (passagers et équipage), alors que nous nous tenions près du canot placé à l’avant des voitures. Nous étions très sollicités. Tout le personnel du bateau été sympathique et nous les remercions de leur accueil. Un merci particulier au capitaine qui a transmis nos informations au terminal de Cape May, nous donnant ainsi l’occasion de parler avec la responsable des communications. Une fois rendus du côté du New Jersey, nous avons été fort bien accueillis. Tout le monde voulait nous aider. Nous sommes repartis par la suite sur la route pour un portage de 7km.

Nous avions trouvé, via le réseau « WarmShower », un couple voulant bien nous accueillir dans leur demeure. Cette organisation internationale est destinée pour les cyclistes et elle leur permet de trouver un endroit où rester pour la nuit. Les hôtes, des volontaires, s’inscrivent sur le site et proposes leur services. C’est un immense réseau d’entraide et de bonté. Pour nous, s’était notre première expérience.

Mark et sa mère Phyllis nous ont accueillis peu de temps avant que Carol (la conjointe de Mark) arrive de travailler. Hershey, un golden retriever, a aussi assuré son rôle d’hôte auprès de Jasmine. Nous ne savions trop à quoi nous attendre lorsque nous sommes arrivés. Notre joie fût grande rendus sur les lieux. Nous avons été accueillis comme des vieux amis. La porte était toute grande ouverte pour nous. Nous avions un lit et toutes les commodités que la maison pouvait offrir. Wow! De plus, Mark et Carol sont fantastiques. Ils ont un fils nommé Christian que nous avons eu le plaisir de rencontrer avant qu’il ne parte travailler. Puis au souper, Mark a préparé des pizzas pour une armée. Tout était délicieux. Plusieurs amies de Mark et Carol se sont joints au groupe. Il y avait aussi un cycliste chinois (Justin) avec nous. Il fait le tour du monde à vélo en solitaire. Il a débuté de Los Angeles il y a deux mois.

Quelle magnifique journée et soirée. En se couchant ce soir, nous nous sentons très reconnaissants et émerveillés. Merci à nos hôtes pour cet incroyable accueil!!!!

23 – 24 mai 2015

Quelle belle fin de semaine ce fût. Nous n’avions pas imaginé lorsque nous avions contacté Mark et Carol que nous allions vivre des moments forts et profonds comme nous avons vécus. Nous avons créé des liens forts avec eux durant la fin de semaine. Mark et Carol nous ont fait visiter leur magnifique ville Cape May. Nous avons : fait du vélo, visité le fort de Cape May, visité une ferme locale. Nous avons extrêmement bien mangé. Nous avons rencontrés plusieurs des leurs amis et avons vécu comme des locaux dans ce petit coin de paradis l’espace d’une formidable fin de semaine. L’architecture des maisons est impressionnante, la ville est belle, le rythme de vie fait penser à celui d’une île. Les gens sont gentils et souriants. Ce n’est pas épeurant se promener en vélo. La ville est dynamique (surtout durant la saison touristique). Nous avons grandement été impressionnés et charmés par cet endroit. Il est vrai que Mark et Carol ont fait une grande différence. Le dimanche soir, nous sommes sortis dans un resto/pub ou des gens allaient jouer de la musique. Nous avons eu un plaisir fou. Merci encore une fois Mark et Carol pour tout ce que vous avez fait pour nous et pour ce que vous êtes. Ce fût rafraichissant vous rencontrer et nous aurons bien hâte de vous revoir. Vous allez nous manquer.

25-27 mai 2015

Durant la fin de semaine, nous avons analysé les différentes possibilités pour les sites où nous pourrons dormir depuis Cape May jusqu’à Atlantic City. Il n’y avait pas d’endroit. Tous les terrains de camping sont situés à l’ouest de l’autoroute, laquelle n’est pas accessible depuis l’intracostal. De plus, la côte Est est complètement habitée. Nous avons regardé sur Google Earth pour trouver un petit coin de plage où nous pourrions dormir, mais rien. Alors nous devions trouver un autre moyen. C’est alors que Philippe (du voilier SurpriseS, que nous avions quittés à Norfolk) est venu à notre rescousse. Il venait tout juste d’arriver à Cape May et il nous offrit de monter à bord. Le lundi en début d’après-midi, Mark et Carol sont venus nous reconduire jusqu’à un accès pour se mettre à l’eau. Nous avions le cœur gros. Nous avons développé en très peu de temps une belle amitié avec eux. Ils nous manquerons énormément.

Nous n’avions pas une grande distance à pagayer. Philippe avait ancré tout près de la Coast Guard. Nous avons dû user d’imagination pour mettre tout notre matériel sur le voilier, mais nous avons réussi. Nous étions bien contents de revoir Philippe.

Le lendemain de notre arrivée, il ventait très fort. Philippe pris la décision de rester sur place. Cela nous donna la chance de rencontrer deux familles voyageant chacune sur leur voilier. Dans les deux cas, ils étaient partis pour une année d’aventure avec les enfants. Nous avons été grandement impressionnés par tous les enfants. Ils sont tous hyper allumés, gentils et débrouillards. Les voyages forment décidément la jeunesse. Bravo aux parents qui ont donné ce merveilleux cadeau à leur famille et à leurs enfants que de partir ainsi pour une année. Bravo pour leur détermination, leur volonté et leur grande dévotion. Nous vous levons notre chapeau. Merci à Geneviève, Éric, Benjamin, Sandrine et Laurence pour nous avoir accueillis pour une agréable soirée à bord de leur voilier nommé « Belausa ».

Le mercredi, les vents étaient encore trop forts. Philippe pris donc la décision de se rendre à une marina pour que nous puissions se ravitailler. Entre temps, Mark nous a invité à aller souper à la maison et il nous a offert de notre transporter jusqu’à l’épicerie. Nous étions très heureux de revoir Mark, Carol, Christian et Hershey. Nous avons passé une superbe journée et une agréable soirée. Christian et ses amis ont préparé le souper qui était délicieux. Christian est un excellent cuisinier, tout comme ses parents. Christian a un grand avenir en restauration.

28 mai – 4 juin 2015

Nous avons finalement quitté Cape May le 28 mai à bord de « SurpriseS ». Nous avons eu du plaisir de faire de la voile et nous devons avouer que nous adorons faire de la voile. La collaboration à bord se faisait bien.

Le premier soir, nous avons ancré à Beach Haven. Nous avons eu droit à un beau couché de soleil. La deuxième journée, nous avancions si bien que nous avons dépassé Atlantic City et avons ancré plus loin près de Point Pleasant. Nous avons parcouru une grande distance. Rendus à cet endroit, Philippe nous offrit de rester plus longtemps à bord. Philippe voyage seul et avoir de la compagnie lui plaisait. De plus, nous pouvions tous prendre la barre à un moment laissant le temps aux autres de se reposer. La compagnie était agréable et l’opportunité de faire de la voile nous intéressait aussi beaucoup. Nous avons donc accepté l’offre. C’est donc au troisième jour, à bord du voilier, que nous avons passé Sandy Hook (NJ) et New York City. Nous avons eu de bon creux par moment (vagues prononcées). La baie était très mouvementée. Mais le voilier répondait bien et avançait confortablement. La vue de la statue de la Liberté depuis l’eau était magique. De voir aussi New York depuis l’eau était très différent et impressionnant. Puis, nous avons poursuivi notre chemin dans la rivière Hudson jusqu’à Croton-On-Hudson, où nous avons ancré pour la nuit. Nous avions parcouru 72 miles durant la journée. Au quatrième jour, Philippe nous dit ne plus avoir personne pour l’aider à passer au-travers les écluses vers le lac Champlain. Nous lui avons donc offert de l’aider jusqu’à la dernière écluse, soit celle de Whitehall. De là, nous repartirons en canot en direction Sud pour se rendre à Waterford, où nous pourrons poursuivre notre chemin dans le canal Érié. Cette journée-là, nous sommes arrêtés au Marlboro Yacht Club. La température et les conditions climatiques ont changés drastiquement. Nous allions à 5.3 nœuds et puis, en moins de 10 secondes, nous n’allions plus qu’à 1.6 nœuds. C’était comme si nous venions de frapper un mur. Le vent était fort et les vagues profondes. J’étais à la barre lorsque c’est arrivé. Le voilier s’enfonçait dans le creux des vagues. On aurait dit que nous faisions du rodéo. Nous avons perdu 10C durant le passage de ce front froid. Nous venions d’entrer dans une dépression. Il pleuvait et ventait abondamment. Nous sommes donc arrêtés le temps de laisser le pire passer avant de se rendre finalement au yacht club. Nous avons été très bien accueillis par Mike & Pete, ainsi que Mike et son fils Anthony. Nous avons passé une superbe fin de journée et début de soirée avec eux. Merci pour les bières et votre grand accueil!

Le jour suivant, nous sommes partis en direction de Catskill en prévision du démâtage du voilier (nécessaire pour passer sous les ponts situés entre les écluses). En chemin, Philippe reconnut le voilier sur lequel son ami Yves fait un convoyage. Nous avons retrouvé Yves et son équipage (Pierre et Michel) à la fin de la journée avec qui nous avons eu le plaisir d’échanger plus tard en soirée. Mais avant, environ deux heures précédent notre arrivée à la marina, un fort « boom » s’est fait entendre et le moteur du voilier à diminuer de régime. Nous n’avions aucune idée de ce qui venait de se passer à ce moment. Ce n’est que rendu à quai que nous nous sommes rendu compte que le voilier prenait l’eau et beaucoup. La pompe suffisait mais partait aux 5 minutes. Deux trous furent bouchés temporairement et un nouveau plan fût établi. Le voilier sera démâté et sorti de l’eau afin d’effectuer des réparations. Pierre avait une bonne idée du problème et de comment le réparer.

Le 2 juin, « SurpriseS » fût sorti de l’eau. Le diagnostic était bon. Pierre fera les réparations. Nous n’avions pas le matériel nécessaire pour réparer le tout. Heureusement, un très gentil monsieur nommé Joseph Rapp fournit tout le matériel nécessaire. Cet homme fort généreux rénove présentement un voilier d’une grande beauté. Il a fait un travail exceptionnel à la restauration de ce voilier construit à l’origine à Taiwan. Dans trois semaines, son voilier sera mis à l’eau. Nous avons bien hâte d’avoir de ses nouvelles.

Nous avons aussi rencontrés une charmante famille. Ils ont aussi tout quitté pour voyager en voilier durant une année avec leurs deux enfants. À leur retour, ils poursuivront leur aventure dans une nouvelle ville avec de nouveaux emplois. Leurs enfants, Olivier et Alexandre, sont plein d’énergie et sont super intéressants et très éveillés. Nous étions bien contents de rencontrer Sébastien, Cathy, Olivier et Alexandre. Nous leur souhaitons un bon retour et du bonheur dans la nouvelle vie qui les attend.

Le 3 juin, les réparations furent réalisés. Puis en fin de journée, après avoir dit merci encore une fois à Joseph et dit au revoir à Sébastien, Cathy, Olivier et Alexandre, nous sommes repartis en fin de journée pour s’ancrer plus loin à Coxsackie. Philippe nous annonça qu’un ami viendra le rejoindre à Troy pour l’aider à passer les écluses. Nous étions bien contents pour lui et de noter côté, nous pourrons reprendre nos pagayes plus rapidement. Nous avons bien hâte de pagayer à nouveau. Philippe nous laissera donc à Troy où il attendra son ami.

Le lendemain matin, 4 juin, nous sommes repartis en analysant les différentes possibilités pour se rendre le plus rapidement possible à Waterford, où le canal Érié commence. Nous voulions arriver avant la fermeture du Visitor Center et de l’écluse #2 pour prendre l’information nécessaire et payer les droits de passage. De plus, notre ami Andrew de Boston viendrait nous rejoindre. Nous ne l’avions pas revu depuis la Floride. Nous avions bien hâte de le revoir. Finalement, Philippe est venu nous reconduire jusqu’à Waterford. Après avoir dit au revoir, nous avons portagé notre matériel jusqu’à l’écluse. Et c’est finalement à cet endroit que nous avons passé notre première nuit sur le canal Érié, en compagnie d’Andrew.


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.