Wild Raven Adventure

Les Keys / 28 janvier - 15 février 2015

*** Pour voir les photos, cliquez ici! ***

28 janvier 2015

Nous avons profité de la journée pour faire de la planification. Nous devons commencer en penser au printemps et à notre remontée vers le nord. Nous avons donc regardé les cartes et identifiés le parcours de l’Intracoastal Waterway le long de la côte Est des États-Unis. En fin d’après-midi, nous sommes passés chez FBO (Florida Bay Outfitters) avec Andrew, notre voisin de camping que nous connaissons maintenant depuis notre arrivée à Key Largo. Andrew louera de l’équipement pour pourvoir pagayé avec nous vers Key West (tout son matériel est à Boston). Chez FBO, nous avons retrouvé Monica avec qui nous avons marché jusqu’au motel où se trouvait le groupe Team River Runner. Nous avions été invités pour le souper. Nous avons passé une très agréable soirée et en bonne compagnie. Il a été fort intéressant discuté avec chacun des membres et connaitre leur histoire respective. Nous aimons beaucoup ce que l’organisation propose pour venir en aider aux vétérans qui ont été blessés. Nous avons été très touchés par la volonté de chacune des personnes que nous avons rencontrées, leur force, leur sens de l’humour et leur sens de l’humanité et d’entraide.

29 janvier 2015

Nous avons poursuit notre planification pour la navigation du printemps. Pierre est aussi allé rejoindre en après-midi Frank (FBO) pour lui donner un coup de main avec des travaux sur son bateau.

30 janvier 2015

Thad (FBO) nous a invités à aller pagayer avec lui aujourd’hui. Nous l’avons donc rejoint sur les coups de 9 heures dans la baie de Largo Sound. Andrew nous a accompagnés pour l’occasion avec son nouveau kayak de location. Thad nous a fait naviguer dans un très beau parcours où nous avons dû sillonner au-travers les mangroves. De toute beauté. Par moment, il était plus facile avancer en se tirant grâce aux branches qu’en utilisant nos pagaies. L’eau était translucide. Thad connait très bien la région, sa faune et sa flore. Il nous a appris beaucoup de chose en peu de temps. Ce fût une superbe sortie et nous le remercions grandement. Lorsque nous sommes ressorties des mangroves, nous avons vu au loin le groupe de Team River Runner. Quelle belle coïncidence! Nous les avons rejoints et nous avons pagayé avec eux jusqu’à l’épave située dans le Garden Cove. Puis nous avons diné tous ensemble sur Rattlesnake Key. Sur cette île, nous avons trouvé les vertiges d’une embarcation qui a servi à des exilés de Cuba. Très particulier comme scène et désolant à la fois. Il faut être grandement désespérer pour entreprendre une traversée à bord d’une embarcation comme nous l’avons vu et avec le peu de matériel qu’ils ont emmené. Il faut que leurs conditions de vie ait été vraiment misérables à Cuba.

En milieu d’après-midi, nous nous sommes dépêchés pour rentrer au terrain de camping, car nous avions une entrevue avec Katie de Kayak & Canoe Magazine. L’article paraîtra sous peu (nous vous tiendrons informés). Nous avons passé une superbe journée durant laquelle nous avons appris beaucoup. Merci à Thad pour l’opportunité. Ce fût passionnant et une belle journée de navigation.

31 janvier 2015

Nous sommes partis avec Andrew vers 8h20 ce matin pour rejoindre par les voies de l’eau Monica et Frank chez FBO. Un groupe de pagayeur avait rendez-vous au magasin. Nous avons eu la chance de rencontrer plusieurs personnes, dont Brian, un journaliste qui écrira un article sur nos dans le journal local. Nous n’étions qu’une douzaine de personne à pagayer pour une demi-journée. Nous avons d’abord pagayé dans le Blackwater Sound. Puis nous avons sillonnés au-travers les mangroves et dans un tunnel naturel formé par les mangroves. L’eau était belle (turquoise) et le paysage paisible et féérique. Nous sommes ressortis dans le Tarpon Bassin avant de terminer cette superbe sortie de canot et de kayak. Merci à Monica et Frank pour avoir organiser le groupe et cette belle journée. C’était magnifique!

Nous avons terminé notre journée en soupant avec Andrew. Nous avons discuté des préparatifs pour notre voyage dans les Keys.

1 février 2015

Journée de préparation en vue de notre voyage vers Key West. Nous espérons que les conditions nous seront favorables pour se rendre jusqu’à là avant de rebrousser chemin. Nous n’avons qu’une contrainte de temps; nous donnant une présentation ici à Key Largo le 16 février prochain.

2 février 2015

Nous sommes partis tardivement du terrain de camping. Nous avons bien agacé Andrew qui n’était pas tout à fait prêt à partir tôt ce matin. Nous avons dû mettre un peu de pression pour s’assurer de ne pas être à marée complètement basse, car le canot, lorsque rempli de tout son matériel comme aujourd’hui, ne passe pas partout. Nous sommes donc partis vers 13h00. Et vers 15h00, nous sommes arrêtés à Dove Key. L’emplacement pour dormir être petit, mais sympathique. Nous avons dû marcher toutefois dans la boue des mangroves pour sortir de l’eau, car la marée était basse.

3 février 2015

Belle journée de navigation. Nous étions fiers d’Andrew qui a passé au-travers cette longue journée de navigation. Nous sommes arrivés sur les coups de 16h00 au terrain de camping de Long Key State Park. Devant la plage, il y avait beaucoup de boue (qui avait l’air à première vue d’être du sable). Nous callions jusqu’à la moitié des mollets. Mes sandales sont restées prise à un moment. Pierre voulant m’aider ma tendue la main pour me tirer, mais je suis tombée à genou et presque en pleine face. Nous avons bien rit. Nous avons eu un emplacement sur une plateforme dans le terrain de camping considéré comme primitif. C’était magnifique.

Durant la journée, nous avons vu beaucoup de vie sous l’eau. Nous avons vu plusieurs requins nourrice, une raie, des poissons de toutes les sortes et des tortues. La couleur de l’eau est incroyable. Par moment elle est turquoise et émeraude. On ne se lasse pas de la regarder.

4 février 2015

Plus petite journée de canot aujourd’hui. Nous avions pour objectif de se rendre au terrain de camping de Curry Hammock State Park, car le lendemain, nous voulions nous rendre à Molasses Keys, situées près du pont de 7 miles. Nous avons utilisé la marée haute pour quitter ce matin et nous avons éviter un portage dans la boue. Nous avons longé le long pont reliant le sud de Long Key où il y avait beaucoup des vagues et du courant. La traversée s’est bien déroulée et nous étions enchantés de pouvoir voir le vieux pont (de train) et le nouveau pont (de l’autoroute) côte à côte depuis le niveau de l’eau. C’était vraiment très beau (mais malheureusement pas de photo, car si on arrêtait de pagayer, nous étions déportés). Nous avons été bien accueil au terrain de camping du parc de Curry Hammock, qui d’ailleurs est un exemple de propreté. Nous souhaitons saluer tout le personnel et les employés du parc qui nous ont réservés un chaleureux accueil.

Puisque nous sommes arrivés tôt à destination, nous avons pu monter tranquillement notre campement sous une chaleur presqu’accablante (38°C sous le soleil). En après-midi, Andrew est allé nager et a rencontré une dame impressionnante. Bien qu’elle doive s’aider à l’aide d’une marchette pour se déplacer, elle vient nager ici à tous les jours. Elle se nomme Lois.

5-6-7 février 2015

Nous avons dû rester au même endroit, soit Curry Hammock State Park, en raison de la pluie (le 5) et du vent et des vagues (les 6 et 7). Nous avons rencontrés plusieurs personnes fortes intéressantes, dont Al et Beth et leur chienne Sadie. Ils nous ont généreusement permis de faire nos emplettes à l’épicerie de Marathon en nous offrant du transport. Ils nous ont aussi permis de déguster un succulent poisson (un bar) qu’ils ont pêché durant la journée du 6. Ce sont deux amants de la nature et de l’eau. Nous les reverrons assurément dans un futur prochain ou lointain.

Il y a plusieurs Kite-surfeurs qui viennent pratiquer leur sport ici. Tout ce vent et ces vagues ont fait leur bonheur ces derniers jours. Nos journées de repos forcé nous ont permis de discuter, de relaxer, de lire et de dormir. Malheureusement pas d’accès WiFi ici pour mettre à jour le site web.

Puis, nous avons bien rit avec Andrew. Nous prenons d’ailleurs un malin plaisir à le taquiner. S’il n’a pas pris de café le matin, il n’est pas réveillé. Mais il a un bon caractère et un bon sens de l’humeur notre ami Rockefeller. :)

Nous avons aussi observé plusieurs types d’oiseaux dont des cardinaux. Le rouge flamboyant de leur plume est superbe. Ces oiseaux n’ont pas peur de nous et semble aimer les restant d’œufs brouillés. Nous avons vu aussi des ibis, des aigrettes, des tourterelles, des urubus et des balbuzards. Puis nous avons vu un tout autre type d’animal, mais celui-ci est nuisible et non natif des keys. Il s’agit de l’iguane. Il y en a plusieurs dans le parc tout comme sur presque toutes les îles formants les keys. Ils mangent les œufs des oiseaux et ils n’ont pas de prédateur.

8 février 2015

La température et les conditions étaient belles aujourd’hui pour repartir sur l’eau. Nous avons donc profité de la marée montante pour quitter Curry Hammock SP. Malgré le fait que nous étions supposés être à l’étale lorsque nous allions débuter la traversée vers Molasses Keys, la marée semblait encore monter et elle poussait fort vers le pont nommé « 7 miles bridge ». Chose étrange ici dans les Keys, il est difficile de figurer comment fonctionne les marées. Lorsque la marée supposée être fine haute, elle continue de monter pour un très long moment (plusieurs heures), avant de recommencer à descendre.

L’île la plus au sud de Molasses Keys est superbe. Elle est un très bel endroit où arrêter et camper. Nous avons rencontré plusieurs personnes qui sont venus et repartis en après-midi sur l’île. Tout autour, l’eau est turquoise et peu profonde. Nous avons une belle vue d’un côté sur l’Atlantique et de l’autre sur le fameux pont. Nous avons monté notre campement en après-midi sur ce petit coin de paradis.

9 février 2015

Nous sommes partis de notre petit paradis vers 10h10 avec comme arrière scène de fond un mur noir. Une tempête s’annonçait et les prévisions météo n’étaient pas reluisantes pour les prochains jours. Nous avons donc décidé de se rendre sur la terre ferme et ainsi ne pas s’inquiéter des soubresauts de dame nature. Avec le vent dans le dos et la marée en notre faveur, nous avons avancé rapidement et parcouru les quelques 10 km en peu de temps. Nous sommes arrivés à Bahia Honda State Park juste à temps pour le diner. Nous avons monté le campement en regarder l’eau turquoise qui entoure le parc. Il s’est mis à venter fort en après-midi et nous n’étions pas mécontents d’être arrivés à destination. Ce fort vent devrait tenir jusqu’à dans la nuit de mardi à mercredi.

10 février 2015

Nous nous sommes promenés dans le parc en avant-midi. Nous avons vu un lamantin dans la marina. Jasmine s’est faite amie avec lui et les deux ont échangés des becs sur leur museau durant plusieurs minutes. Malheureusement, nous ne l’avons pas en photo. Bahia Honda est un très joli parc réputé ici pour sa plage côté Atlantique. Le parc offre aussi un vue imprenable sur le vieux pont de train. On y trouve plusieurs types de plantes indigènes et des papillons zèbres.

La journée fût extrêmement venteuse. Heureusement, nous avions prévu le coup et avions décidé la veille de réserver pour une deuxième nuit. Nous savions que ce système arrivait et nous n’avons pas pris de chance.

La nuit dernière n’a pas été de tout repos. Plusieurs bourrasques de vents nous ont réveillés. Pierre et Andrew sont sortis pratiquement en même temps durant la nuit pour faire le tour du campement et s’assurer que tout était sécurisé. La mer est formée depuis le matin et il y a des crêtes blanches sur les vagues. Il y a une forte odeur de méthane, tellement forte qu’elle nous a aussi empêchés de dormir. Cette odeur provient du sol où les mangroves poussent. Le vent n’aidait pas à la situation, car il venait du côté du golfe et ramassait les émanations au passage avant d’atteindre le terrain de camping. Malgré tout, l’eau est belle et nous sommes bien installés ici.

11 février 2015

Nous sommes partis après le diner de Bahia Honda. Nous avons profité de la marée pour quitter le bassin faisant face à notre campement et par où nous étions arrivés. Puis nous nous sommes dirigés au sud pour passer sous le vieux pont de train. Ce pont est une attraction importante ici au Parc de Bahia Honda. Nous avons par la suite pagayé sans presse vers les îles de Molasses Keys. Nous avons longé la côté du côté Atlantique pour se protéger au maximum du vent. Nous avons rencontré un couple de canadiens à bord d’un petit voilier de 17’ (Jackie et Chris). Ce sont eux qui ont construit cette embarcation parfaite pour ce type de navigation. Cela nous a fait penser à Ida et Michael que nous avions rencontrés à Cayo Costa State Park en décembre.

Nous sommes aussi arrêtés en chemin sur une petite île sans nom située en face d’Ohio Key. Elle était très bien et surtout des personnes avaient pris le temps de l’aménager. La traversée vers Molasse s’est bien déroulée. Nous étions tous contents de retrouver cette superbe île qui est notre coup de cœur depuis notre départ de Key Largo.

12 février 2015

Comme la journée précédente, nous avons utilisé les marées et avons longé la côté pour se rendre à Tom Harbor Key. Nous sommes partis au environ de 9h00 ce matin par un soleil radieux. L’eau est tout simplement incroyable. Par moment, des lignes de turquoise apparaissaient devant nous et le soleil ne faisait que rehausser l’éclat de l’eau. Nous avons vu plusieurs poissons durant la journée et plusieurs raies. Nous avons vu un beau requin nourrice près des mangroves à environ 6km de notre destination. Nous avons aussi vu un restant d’embarcation cubaine. C’est incroyable de voir que des gens ont tentés la traversée, pour essayer d’améliorer leur sort, à bord d’une embarcation faite de mousse.

13 février 2015

Départ de Tom Harbor Key vers 8h00. Nous avons utilisé la même stratégie que pour les derniers jours. Nous avons longé le bord de la côte le plus possible à l’exception des traversées où nous tentions de faire face au vent et d’apporter des corrections à la fin pour éviter de perdre de la vitesse et dépenser plus d’énergie qu’il en faut. Ce fût encore une très agréable journée. Lorsque nous étions passés pour une première fois ici dans la région, nous avions dû être loin de la côte. Nous avons donc découvert aujourd’hui de nouvelles choses. Nous avons d’ailleurs vu beaucoup d’iguanes se prélasser sur les roches.

Nous sommes arrivés à Coconut Cove en après-midi. Ce Resort était indiqué dans notre Atlas des Keys comme un endroit accueillant les amateurs de sport de pagaies. C’est toujours le cas, mais les installations sont inexistantes pour les campeurs. Nous avons été extrêmement déçus. C’est très cher (56$ pour la nuit). Il n’y a pas d’eau, pas de douche et pas d’électricité. De plus, nous avons dormi le long de l’autoroute. Le fait que nous étions près de la civilisation nous a permis de faire une « folie ». Andrew s’est chargé de commander de la nourriture, laquelle nous avons dévorée dans le vestibule de notre tente. Il ventait fort et le vent était glacial ce soir.

14 février 2015

Nous sommes partis au environ de 13h30 après avoir pris le temps de relaxer ce matin. Il faisait toujours froid au levé. Le soleil était bon, mais le vent particulièrement froid. Nous avons pris notre temps aussi pour se rendre à Dove Key (le premier emplacement où nous avons dormi lors de notre départ de Key Largo). Nous connaissions déjà l’endroit et nous savions qu’il était plus facile y accéder à marée haute. Nous avons encore une fois longé la côte et nous avons pu apprécier le paysage, la faune et la flore. Nous avons vu à un endroit un regroupement de barracudas. Ils étaient au moins une trentaine. Nous avons bien rit, car Andrew avait de la difficulté à les voir. Il lui aura fallu se surélevé dans son kayak pour avoir une meilleure vue. Nous sommes avantagés en canot, car nous sommes assis un peu plus haut sur l’eau. Nous avons vu des iguanes, des requins, des raies et des poissons de plusieurs espèces. Très belle journée!

15 février 2015

Très petite journée de navigation. Nous n’avons que 10km à faire pour se rendre au terrain de camping. C’est le temps de rentrer à Key Largo, car demain nous donner une présentation à la bibliothèque municipale. Nous avons relaxé le matin, car nous devions attendre la marée pour s’assurer d’être en mesure d’entrer au terrain de camping. Nous sommes donc partis en début d’après-midi de Dove Key. Ce fût très plaisant avoir pu partager notre voyage dans les keys avec Andrew. Nous avons été en très bonne compagnie et nous avons bien rit!

#photo #text

Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.