Wild Raven Adventure

Lac kentucky - Rivière Tennessee & Tombigbee waterway / 15 - 25 octobre 2014

PA252171.JPG
*** Pour voir les photos, cliquez ici ! ***

15 octobre 2014

Journée grise et pluvieuse encore une fois. C’est un vrai temps d’automne où normalement on commence à avoir le goût de cuisiner des plats chauds et réconfortants. Nous avons passé la journée à se reposer. Nous avons discuté avec notre voisin. Ce fût fort intéressant. Pour ma part, j’ai tenté de publier sur notre site web, mais la connexion n’est pas bonne. Donc, il faudra attendre. En soirée, Addie est revenu nous voir et elle a donnés une contribution pour notre expédition. Merci Addie! Encore une fois, l’hospitalité des gens du sud.

Nous commençons à avoir hâte de pouvoir pagayer. Nous avons bien des miles à parcourir avant de se rapprocher de Tuscaloosa (où sera livré le nouveau canot).

16 octobre 2014

Nous sommes partis de Piney Campground bien entourés. Il y avait bien des personnes qui étaient venus nous voir ce matin et nous offrir du soutien pour notre expédition. Addie, Katie, Noah, Gail, Sherry, Andrew et Evan nous ont été présents sur le bord de l’eau et nous ont souhaités bon voyage.

Nous avons une très belle journée de navigation. Nous avons même eu du soleil en après-midi. Nous avons vu des tortues à profusion. Pour la plupart, elles avaient une carapace relativement lise avec une crête en plein centre (comme des petits triangles). Elles font parties des snapping turtle, mais leur nom est tortue alligator. Il y avait du courant aujourd’hui et du vent. Nous avons bien avancé malgré tout. En fin de journée, nous avons rencontré un groupe super intéressant. Nous les avons croisés lorsque nous cherchions un responsable à la marina de Turtle Creek. Greg conduisait une remorque remplie de ballots de foin. Et tout le monde était assis sur ces ballots. Il y avait plusieurs professeurs dans le groupe (en relâche pour le restant de la semaine). Beverly nous a invités à prendre un verre de sangria et puis tout le groupe nous a invités à souper avec eux. Quelle belle soirée nous avons eu! Ce fût vraiment très agréable et une rencontre inoubliable.

Grâce à Greg, nous avons appris qu’il y avait trois types de serpents à faire attention dans la région, soit le serpent à sonnette, le serpent d’eau mocassin et le serpent Copper Head.

17 octobre 2014

Départ vers 8h30 ce matin. Il faisait très noir lorsque nous nous sommes levés ce matin. Il y a eu beaucoup de vent durant la journée et le courant était de plus en plus fort. Nous avons malgré tout fait 42 km. Nous nous sommes rendus à une rampe de mise à l’eau (qui appartient à un refuge). Nous n’avions pas le droit de camper à cet endroit. Nous avons été informés par les gens locaux. Malgré tout et vu l’heure, nous avons décidé de tenter notre chance. Nous avons rencontré plusieurs personnes très sympathiques sur place, dont Mike et Brenda. La soirée fût courte pour nous.

18 octobre 2014

Départ vers 7h30 ce matin. Nous avons revu Mike et le gestionnaire du refuge ce matin. Ce dernier nous a dit que nous méritions bien « un brake » et que pour cette raison, il nous a laissé dormir sur place. Merci! :) Bien que nous ayons eu un départ hâtif, nous avons dû faire demi-tour et avons perdu 1 heure ce matin. Selon nos cartes, nous pouvions passer au-travers les iles avant de retourner dans le chenal. Hors, le niveau de l’eau était trop bas, alors nous avons dû rebrousser chemin. Malgré tout, le paysage était sublime. La brume et les rayons du soleil s’entremêlaient pour nous offrir un spectacle magique dans un environnement calme et serein. Les couleurs chaudes du levé de jour et de l’environnement nous enveloppaient.

Nous avons eu une belle journée de navigation encore aujourd’hui. Nous avons vu beaucoup de poissons alligators monter à la surface et vraiment tout plein de tortues. Nous les surprenons souvent à se prélasser sur une branche. Et lorsque nous approchons, elles se lancent à l’eau. Jasmine est très attentive à leurs mouvements. Elle s’occupe facilement durant la journée. Le courant a été encore plus présent aujourd’hui. Nous avons d’ailleurs appris que les vannes étaient ouvertes pour permettre de descendre le niveau de l’eau du lac Pickwick (qui avait augmenté dû aux fortes pluies). Le courant était fort et le vent aussi par moment. Nous sommes arrivés malgré tout à Perryville Marina où nous avons été chaudement accueillis. Nous avons eu le droit d’utiliser toutes les installations sans frais. Merci à leurs gestionnaires et propriétaires ! Et en soirée, nous avons vu arriver Akasha. La dernière fois que nous avions vu Rosemary et Clark nous étions à Port Severn, à la dernière écluse avant d’entrer dans la baie géorgienne.

19 octobre 2014

Le levé fût dur ce matin. Nous avons plus au moins bien dormi et il faisait très froid lorsque nous nous sommes levés à 5h45. Nous sommes d’ailleurs partis habillés beaucoup plus qu’à l’habitude ce matin. Mais nous nous sommes réchauffés rapidement. Et nous avons eu le plaisir d’assister à un superbe spectacle naturel. La brume au-dessus de l’eau formait des tourbillons. On aurait dit des trompes d’eau, mais fait seulement de brume. Certaines montaient haute dans les aires. Il y en avait beaucoup et partout. Nous avons été fascinés par ce phénomène. Les rayons du soleil ajoutaient à la beauté des « trompes de brume ». Durant la journée, nous avons encore revu beaucoup de tortue et de poisson.

Nous sommes arrivés à la marina de Clifton en fin d’après-midi. La courant été vraiment fort en fin de journée. Le plus fort que nous avons eu jusqu’à maintenant. Il y a une bouée verte devant la marina. Nous avons pu apprécier la force du courant lorsque nous la regardions du haute de la falaise où nous nous sommes installés plus tard en fin de journée. À notre arrivé, nous avons revu le Pimaro, voilier que nous avions croisé la veille. Chantal et Germain nous ont invités à souper avec eux à bord de leur voilier. Nous avons acceptés l’invitation avec joie. De plus, nous avons eu l’occasion de parler français, car Chantal et Germain sont originaires de Prévost, près de Montréal (Canada). Nous avons passé une très agréable soirée. Merci encore à vous deux !

La responsable de la marina (Sonja) est très gentille. Elle est accueillante et souriante. Elle nous donne le goût de rester ici. Elle a rencontré quelques jours auparavant Cindy et Grant (qui nous ont d’ailleurs fait bonne presse avant notre arrivée).

20 octobre 2014

Nous sommes restés à la marina aujourd’hui. Nous avons beaucoup d’administration à faire, du lavage et des commissions. Chantal du Pimaro nous a aussi offert de nous aider. Elle nous a rapporté ce que nous ne trouverions pas ici lorsqu’elle est allée faire ses commissions. Nous sommes allés au village à pieds en après-midi. La rue principale est très charmante et la façade des bâtiments nous semblent typiquement mid-ouest américain. À notre retour, nous avons discuté avec Sonja. Quelle dame extraordinaire! Puis nous avons eu le plaisir de rencontrer son mari, Coach. Pierre a aussi discuté avec un ancien ingénieur qui a travaillé durant 50 ans sur les towboats. Il a pu poser toutes les questions qu’il avait en tête depuis l’Illinois. Il était très content.

En soirée, nous sommes allés rejoindre Sonja et Coach autour de la table située dans le magasin de la marina. Il s’est joint à nous d’autres personnes et nous avons discuté un bon moment. Ce fût vraiment agréable. C’était comme si un gang de bons vieux amis se retrouvaient à leur endroit préféré pour discuter. Nous avons adoré l’atmosphère. Dure à décrire, mais c’est probablement dans les plus petits villages que nous pouvons vivre ce type d’évènement simple et passionnant. Un endroit pour ce réunir et avoir du plaisir sans se casser la tête. Merci Coach et Sonja pour l’agréable soirée.

21 octobre 2014

Nous avons débuté notre journée avec un gros déjeuner que nous avait offert Coach ce matin. Il nous avait invités à manger avec lui à la marina. Nous avons passé une très agréable matinée en sa compagnie. Hors, comme toute bonne chose à une fin, nous sommes partis le cœur gros vers midi. Les aurevoirs ont été difficiles. Coach est une personne formidable, tout comme Sonja l’est. Ce couple nous a manqué profondément. Nous sommes très heureux de les avoir rencontrés.

La journée de navigation s’est bien déroulée. Nous avons réussi à faire 18 miles durant l’après-midi. C’est au mile 176 que nous sommes arrêtés pour la nuit. L’endroit n’était pas parfait, mais pour une nuit, pas de souci. La tente sera un peu en pente. Nous risquons de terminer en petite boule dans le fond de la tente après avoir glissés. ;)

La vue que nous avons sur la rivière et sa voie de navigation est superbe. Nous avons eu droit à un beau couché de soleil.

22 octobre 2014

Nous sommes partis ce matin tout juste après que la brume se soit dissipée, vers 8h00. Le paysage était magnifique ce matin. Et le niveau de l’eau avait grandement baissé durant la nuit. Il faisait très froid au levé et la rosée s’est occupée de bien tout détremper. Nous étions du côté est de la rivière. Ce n’est que lorsque nous sommes partis sur l’eau que nous avons pu profiter de la chaleur du soleil. Encore ce matin, il y avait des tourbillons de brume au-dessus de l’eau. C’était vraiment beau.

Du côté ouest de la rive, au-dessus de la falaise de sable, il y avait des vaches. Jasmine s’est mise à japper et elle les a effrayées. Durant la journée, nous avons encore vu beaucoup de tortues et de poissons. Nous avons jouit d’un beau soleil toute la journée. Toutefois, nous avons eu du vent fort par moment et toujours ce même courant. Nous avons longé la rive d’un côté ou de l’autre de la rivière pour avancer. Nous avons d’ailleurs effectué plusieurs traversées. En fin de journée, nous avons trouvé du sable sur la rive ouest, près du mile 201. C’est à cet endroit inhabité que nous avons élu domicile. Le terrain a dû être nivelé pour monter la tente, mais l’endroit était parfait pour un campement sauvage.

23 octobre 2014

Enfin! Nous avons parcouru les derniers miles à contre-courant aujourd’hui. Nous avons passé le barrage et l’écluse Pickwick vers l’heure du diner. Mais pour y arriver, nous avons travaillé fort, très fort. Le courant était puissant et par moment, nous faisions pratiquement du sur place. Heureusement, nous avions une courte distance à parcourir avant d’arriver à l’écluse.

Rendus sur le lac Pickwick, faisant toujours parti de la rivière Tennessee, nous nous sommes dirigés vers le parc du même nom. Nous y avons rencontré le ranger Clark Walker qui nous a grandement aidés. En après-midi, il a même conduit Pierre jusqu’à l’épicerie. Et en revenant, Jasmine a même eu droit à des gâteries. Merci Clark! En soirée, nous avons fait un feu, grâce encore une fois à l’aide des agents responsable du parc. Nous sommes restés un bon moment près du feu. La chaleur était bonne.

24 octobre 2014

Départ du terrain de camping ce matin vers 9h30, après avoir faire un portage. Avant de quitter, une très gentille dame (voisine de notre terrain) nous a remis des pommes. Elle est venue nous voir partir avec son mari.

La journée a été splendide. C’était agréable aussi d’être enfin sur un plan d’eau qui coule dans la même direction que nous allons. Il y avait pas vraiment de courant pour nous aider, mais nous avons apprécié se déplacer plus facilement. Le lac Pickwick est très joli. Les arbres changent aussi de couleur, mais surtout ceux situés au bord de l’eau. Nous avons longé la côte est avant d’entrer dans le système de navigation de Tombigbee. Nous avons vu plusieurs maisons et domaine le long de la côte. Certaines d’entre elle étaient splendides et impressionnantes. Puis nous sommes entrés dans le Tombigbee, au mile 450. Nous avons pagayé sur le lac en premier, puis nous sommes entrés dans un canal créé par l’homme. Il fait 24 miles de long et il y a une palissade de roches de chaque côté. Malgré cela, nous sommes arrêtés environ à mi-chemin, près de la jeté d’un ruisseau. Nous avons laissé la plupart de notre matériel au bas du mur de roche et avons monté que le nécessaire en haut pour la nuit.

25 octobre 2014

Superbe début de journée sur notre emplacement de camping. Le soleil s’est levé graduellement après le chant du coq (il devait y avoir une ferme non loin). Il y avait un peu de brume sur la rivière et elle s’est dissipée peu de temps après que nous ayons débuté notre journée de pagayage. Durant la nuit, nous avons eu de petits visiteurs près du canot. Il y avait des empruntes partout. Nous avons aussi entendu des coyotes festoyer probablement après un repas.

La journée a été ensoleillée. Nous avons eu un peu de vent de face, mais rien de dérangeant. Cela nous faisait même du bien, car nous avons eu très chaud. Le lac Bay Springs était magnifique. Il y avait le choix des plages de sable pour arrêter. L’eau du lac nous faisait penser à celle du lac Kentucky, mais elle était un peu plus froide. Les plaisanciers peuvent aussi choisir parmi d’innombrables baies pour s’ancrer. À l’écluse Whitten, nous avons été chaudement accueillis par le chef éclusier. Nous avons pu discuter un peu avec lui. Ce fût très plaisant. Il nous a aussi informé qu’il y a beaucoup de sangliers sauvages dans la région et de se méfier de ceux-ci. Nous avons terminé notre journée un fois que le soleil se soit couché près du mile 404. C’est sur un terrain privé que nous sommes arrivés. Andy, Ashley et Smiley nous ont très bien reçus. Nous les remercions infiniment de nous permettre de dormir ici. Encore aujourd’hui, nous avons été privilégié de vivre la gentillesse et l’hospitalité des gens du sud. Nous avons aussi appris qu’il y avait eu dernièrement 6 cas de personnes infectées par le virus du Nil. À ne pas négliger.

#photo #text

Featured Posts
Recent Posts