Wild Raven Adventure

Fin du lac Huron & début du lac Michigan / 5 - 16 août 2014

P8101266.JPG

*** Pour voir les photos, cliquez ici ! ***

5-6 août 2014

Journées de repos. Nous sommes toutefois allés à l’épicerie et à la quincaillerie faire des achats le 5 août. Madame Margaret nous y a très gentiment conduits. Elle nous a aussi raconté un peu l’histoire de l’île telle qu’elle la connaissait. Elle vient ici à tous les étés depuis nombres d’années. Elle accueille tous les gens sur le terrain de camping. Elle est très active et énergique et elle ne fait pas du tout son âge. Margaret est une très gentille dame. Merci encore Margaret pour le transport et pour nous avons prêté votre glacière afin de pouvoir mettre quelques aliments au frais.

Nous avons aussi discuté avec nos autres voisins. Il y a d’abord la famille Hurst. Cette famille a passé le même nombre de jours que nous au terrain de camping. Il était vraiment génial de voir à quel point tout avait été mis en place pour faire vivre une première belle expérience de camping aux enfants (Layla, Bronson et Cameron). On tire notre chapeau et tout particulièrement à Ryan! Dana et Ryan nous ont aussi offert nos deux premiers hamburgers de notre voyage. Que c’était bon. Merci encore !

Puis, nous avons aussi parlé avec Ron et sa conjointe. Ron nous a remis deux bonnes bières froides (nos premières bières américaines). Elles ont été très appréciées! Nous avons aussi discuté avec M. Marv Kuziel. Marv construit lui-même ses kayaks de bois. Ses kayaks sont de véritables œuvres d’art. Il nous a aussi montré des endroits où dormir en chemin et nous a parlé de Mme Bonnie Perry, une sommité dans le monde du kayak. Elle demeure à Chicago et il croit qu’elle pourrait peut-être nous aider à passer au-travers la ville et sa banlieue (Chicago est une ville maintenant reconnu pour ses crimes. Il n’y a pas beaucoup d’endroit où s’arrêter en canot. Pour franchir la ville et ses environs, il nous faudrait pagayer plusieurs jours).

Il n’y a pas à dire, tout le monde est gentil ici. Nous avons été très bien accueillis et notre expérience à Drummond Island a été plaisante.

7 août 2014

Départ de Drummond Island tardif. Marv a pagayé un peu avec nous ce matin et a pris des photos. Le temps était magnifique. Nous avons eu une journée de navigation superbe. Malgré les annonces de forts vents en après-midi, nous n’avons eu que du beaux temps. Le lac Huron est bon pour nous. Nous sommes arrêtés vers 15h00 sur une longue plage à l’ouest de De Tour Village. Il faisait chaud, alors nous avons bu nos bières que Ron nous avons données ce matin avant notre départ. Puis nous nous sommes installés à notre bureau de travail pour planifier notre prochaine journée : pieds nus dans le sable, assis sur nos chaises avec l’ordinateur placé devant nous sur une grosse roche. Du sable blond à gauche et à droite, puis l’immensité du lac Huron devant nous. Pas si mal comme bureau ;)

La température a baissée rapidement en soirée. Le vent était très faible. Nous nous lèverons tôt demain matin pour profiter du calme. Nous désirons nous rendre à Hessel pour l’exposition de bateaux antiques de bois. Nous ne voulons pas arriver trop tard, car il sera probablement difficile de trouver un endroit où dormir.

8 août 2014

Nous sommes partis au environ de 7h20. Il faisait frais ce matin. Il nous a fallu un certain temps pour se réchauffer. Le temps était brumeux, mais le soleil perçait derrière nous. Il n’y avait pas de vent, ni de vagues. C’était calme. Les îles au loin semblaient flotter dans les aires. En fait à certains moments, on ne savait plus ce qui était l’eau et le ciel. Seulement les îles nous donnaient une indication et nous permettait de distinguer l’eau du ciel. Lorsque l’eau est si calme et qu’elle se mélange au ciel, on a l’impression de ne pas avancer. C’est bizarre comme sensation. C’est comme si on est pris dans le temps, figé sur place. Mais malgré tout, on avance et rapidement. Cet effet nous joue des tours aussi. L’œil et le cerveau ont de la difficulté à s’adapter et on devient rapidement hypnotisé.

Rendus dans Les Chenaux Channel (près de Hessel), nous avons pu apprécier ce que les gens nous avaient raconté sur la région. Il y a vraiment beaucoup de beaux bateaux antiques en bois. Certains sont plus vieux que la deuxième guerre mondiale. À la marina d’Hessel, il y avait déjà plusieurs anciens bateaux de bois d’amarrés. Ils étaient tous plus beaux les uns que les autres. Nous en avons aussi vu passer plusieurs sur l’eau. C’est impressionnant de les voir filer rapidement avec autant de grâce, de puissance et de droiture (si je peux m’exprimer ainsi). Il nous semble que les bateaux d’aujourd’hui ne sont pas aussi bien balancés que ceux d’hier. Toutefois, les bateaux antiques mènent un vacarme du tonnerre avec leurs moteurs de voiture et leurs gros tuyaux d’échappement.

Nous avons diné à Hessel dans un restaurant/épicerie. En attendant notre commande, Pierre est retourné au canot. Il a rencontré M. et Mme Ruhl avec leur fils Jake. Ce charmant couple et leur fils nous ont invités à monter notre tente sur leur terrain situé sur une île juste en face de Hessel. Leurs enfants et petits-enfants y sont déjà installés. Ils font du camping sur ce terrain à chaque été durant au moins 3 semaines.

En après-midi, nous sommes partis de la marina en direction du terrain de camping. Nous y avons trouvé toute la famille. Nous avons été super bien accueillis. Quelles belles familles ! Il y a Stewart et Jessie (et leur deux fils Toby et Woody), puis Mark et Carrie (avec leurs deux fils Finn et Kipper). Nous avons passé une très belle fin de journée avec eux. Ils nous ont aussi invités à manger de la pizza avec tout le groupe (y compris M. et Mme Ruhl) et nous avons terminé la soirée autour du feu. Nous nous sommes couchés plus tard, mais les histoires étaient plaisantes et le partage très intéressant.

Merci pour votre grand accueil et votre générosité. Votre façon de vivre vos étés nous a inspirés et nous croyons que vous transmettez de très belles et profondes valeurs à vos enfants. Du plus, ça n’a pas de prix de pouvoir partager autant en famille avec les enfants.

9 août 2014

M. et Mme Rulh, Stewart, Jessie, Carrie, Mark, Finn, Kipper, Toby et Woody : Merci encore à vous tous pour votre chaleureux accueil et votre générosité. Nous espérons tous vous revoir à St. Louis prochainement!

En quittant ce matin, nous nous sommes rendus à la marina de Hessel. Nous voulions voir tous ces beaux bateaux depuis l’eau. L’évènement avait lieu seulement aujourd’hui, alors nous voulions en profiter. Hors, l’accès était interdit depuis l’eau, alors nous avons dû ressortir de la marina. Dommage. Néanmoins, nous avons vu quelques bateaux situés à l’entrée de la marina.

Il était déjà près de 10h00. Nous ne savions pas où nous allions nous rendre aujourd’hui. Il y a avait du vent, mais pas de grosses vagues en avant-midi. Nous avons entamé la traversée de pointes en pointes et d’îles en îles. En après-midi, l’eau était très calme. Elle était comme un miroir. Nous avons entrepris une traversé de tout près de 12km pour rejoindre directement St. Ignace. Le lac Huron a été d’une grande clémence durant cette traversée et nous aura fait sauver plusieurs kilomètres (car nous avons pu prendre le chemin le plus court). Arrivée à St. Ignace, nous sommes arrêtés au premier hôtel que nous avons vu sur le bord de l’eau. Il s’agit du Best Western. Pierre est allé voir s’il y avait de la place pour dormir, mais rien. Tout était réservé en ville. Ron, le responsable à l’accueil nous a été d’une grande aide. Il a fait faire les recherches pour nous trouver un endroit où dormir cette nuit. De plus, il nous a offert de laisser notre canot et du matériel au Best Western (dans un endroit sécuritaire). Il nous a même reconduits à l’hôtel où il y avait de la disponibilité (en fait, la dernière chambre disponible) avec sa propre voiture. Ron, un immense merci pour votre aide. Le service que vous nous avez offert même si nous n’avons pas dormi au Best western est hors pair.

Pour le reste de la journée, nous avons fait quelques commissions. Et on l’avoue, on a mangé de la crème glacée !

10 août 2014

Finalement, nous avons trouvé de la place pour dormir au terrain de camping du Straits State Park. En plus, le terrain donne directement sur l’eau. Nous avons pris un taxi pour nous ramener au Best western, puis nous avons récupérer notre canot et notre matériel (qui avait été très bien gardé). Nous n’avons pas eu la chance de dire encore merci à Ron (il n’était pas présent). Ensuite, nous avons pagayé une courte distance pour se rendre au terrain de camping. L’endroit est idéal. Et nous avons la plus belle vue sur l’eau et le pont (Mackinac Bridge) reliant St. Ignace et Mackinaw City. Ce pont est considéré comme étant le plus grand pont suspendu en Amérique du Nord. Nous avons réservé pour deux nuits, car demain, on annonce 70% de chance de pluie et d’orage.

En soirée, nous avons rencontré plusieurs personnes dont Ted et Jayne Carrington. Ce couple est originaire de Warren, Pennsylvanie. Ils nous ont donné beaucoup d’information sur la rivière Allegheny. Nous les reverrons au printemps prochain. Nous sommes très contents d’avoir eu la chance de les rencontrer. De plus, ils ont décidés de vivre à fond, de voyager et de vivre simplement. Ce fût une très belle rencontre. Nous avons plusieurs points en commun avec eux.

11 août 2014

Journée de repos. Nous avons aussi revu Ted et Jayne. Vers la fin de l’avant-midi, un journaliste (Erik) du journal local de St. Ignace est venu nous voir. Une personne du terrain de camping à contacté le journal pour leur parler de nous. Merci à cette personne inconnue pour la publicité ! :) Nous avons donc passé un peu de temps avec le journaliste. Puis en après-midi, petite marche et un peu d’administration.

Le temps a été gris toute la journée, mais jusqu’à maintenant (18h00) toujours pas de pluie et d’orage. Par contre, les vagues sont fortes et il y a des moutons blancs au loin. Nous n’aurions pas pu effectuer la traversée. Nous avons aussi réservé pour une autre nuit. On annonce la même température demain. Nous souhaitons donc réussir à traverser mercredi matin.

En soirée, nous avons passé du bon temps avec Ted et Jayne. Nous les apprécions énormément. Ce sont des personnes avec qui nous avons beaucoup d’affinité. La soirée fût plaisante. Et finalement, il s’est mis à pleuvoir vers 21h30.

12 août 2014

En se levant ce matin, nous avons repris la météo. Rien à faire ... Il y a toujours l’avertissement aux petites embarcations. Les vagues sont toujours fortes tout comme le vent. D’ailleurs, il a plu très fort cette nuit, tellement qu’à notre réveil, plusieurs campeurs avaient quitté. Pour notre part, notre tente Hilleberg a très bien fait son travail et nous sommes restés au sec. Nous avons donc pris la décision de dormir ici une autre nuit. De plus, on annonce ce même vent et ses mêmes vagues pour plusieurs jours encore. Nous devons donc commencer à penser à trouver un moyen pour nous déplacer, car nous devons continuer à avancer. Nous souhaitons être sorti du lac Michigan avant la mi-septembre. Si au moins nous pouvions traverser de l’autre côté de la rive, nous ne serions plus contrains à attendre de bonnes conditions pour passer sous le pont Mackinac (long de 6km) et son détroit qui a une très mauvaise réputation.

Peu de temps après avoir déjeuné, Ted et Jayne sont venus nous dire aurevoir (et à la prochaine). Nous les reverrons l’an prochain assurément lorsque nous passerons par la rivière Allegheny. Ils nous ont fait aussi une généreuse donation pour nous aider à trouver une solution pour continuer notre aventure sur le lac Michigan. Pierre a parlé par la suite avec la responsable à l’accueil du parc (Callie Smith) pour trouver une solution. Elle a travaillée fort pour nous aider. Nous la saluons.

En début d’après-midi, nous nous sommes déplacés vers un autre site de campement (celui où nous étions était réservé pour ce soir). Nous avons été bien contents d’être situés tout près de la famille Gerdes. Nous avons longuement parlé avec eux. Mark et Mindy ont 4 enfants âgés entre 18 ans et 11 ans. Ils se nomment : Emily, Ben, Jonathan et Andrew. Le soir, nous avons mangé pour une première fois des smores. Hum hum! Vraiment excellent! Et puis nous avons parlé et échangé sur toutes sortes de sujet, dont le projet humanitaire que Mark et Mindy s’apprête à faire au Guatemala en octobre prochain. Ce fût passionnant. Mark et Mindy nous ont aussi proposé de nous transporter le lendemain de l’autre côté du pont. Nous sommes vraiment heureux qu’ils nous aient gentiment offert ce que nous avions le plus besoin.

13 août 2014

Ce matin, nous avons plié bagage, car enfin nous bougeons. Mais pas en canot cette fois, plutôt en voiture. Mark et Mindy (accompagné de leur plus jeune fils Andrew) nous ont transportés jusqu’au Wilderness State Park. En passant sur le pont, nous avons confirmé avoir pris la bonne décision en ne pagayant pas dans le détroit. Il y avait des moutons blancs partout sur le dessus des vagues. Et rendu au terrain de camping du Wilderness State Park, le vent soufflait très fort. On annonce ces vents pour les 10 prochains jours. Il fait froid comme si c’était l’automne.

Nous avons décidé de remettre une partie de l’argent que Ted et Jayne nous avait remis à Mark et Mindy pour leur projet humanitaire au Guatemala. Nous leur avons proposé cela en guise de remerciement pour leur aide. Nous voulions aussi que l’argent reçu puisse bénéficier à d’autres personnes. Ainsi, nous créerons peut-être une petite chaine d’entraide et de bonté. Nous ferons cela le plus souvent possible. Plusieurs termes peuvent être utilisés pour décrire cet élan, comme « donner au suivant ». Il y a aussi Ellen Degeneres qui dit toujours à la fin de chacune de ses émissions « Be kind to one another ». Nous tenterons de redonner autant que nous aurons reçu, peu importe de quelle façon nous le ferons. Pour leur part, Mark et Mindy nous écrirons à la suite de leur mission au Guatemala à propos de comment l’argent aura aider la communauté qu’ils auront visitée. Nous publierons leur résumé sur notre blog vers la fin octobre ou le début novembre.

14 août 2014

Il a venté vraiment très fort la nuit dernière. Malgré le soleil ce matin, il faisait froid, très froid (8°C). Nous avons porté nos tuques et nos manteaux. Nous cherchions à nous réfugier du vent. Sur le site où nous étions, il n’y avait pas de protection. L’emplacement est vraiment joli et idéal lorsqu’il fait chaud. Nous avons accès directement à la plage. Hors, il n’était pas question pour nous de se laisser tenter par la baignade. Les vagues ont toujours été très fortes toute la journée.

Nous avons la bougeotte. C’est bien de prendre des vacances, mais nous désirons avancer et pagayer. Nous avons analysé différentes options hier soir et ce matin. Mais nous nous sommes dit qu’il y en avait surement d’autre. Nous avons pensé portager jusqu’à Cross Village en empruntant un sentier. Puis de là, analyser de nouveau les options. Nous avons pensé louer une voiture pour se déplacer plus loin (mais il n’y a pas de location à Mackinaw City). Puis nous nous sommes dit qu’en allant au magasin général, nous trouverions bien quelqu’un qui pourrait nous aider. Le magasin général est toujours l’endroit par excellence pour faire des rencontres et être au courant de ce qui se passe. De plus, ils font des beignes maison vraiment délicieux (ça vaut le détour).

Nous avons rencontré Wendy, copropriétaire du Wilderness General Store. Quelle personne fantastique. Elle nous a pris sous son aile et nous a trouvé pleins de solutions. D’une grande amabilité, elle nous a trouvé non seulement du transport, mais aussi un endroit pour acheter un plan américain (pour notre cellulaire), un terrain de camping et elle nous a organisé une rencontre toute particulière avec ses amis. Cette femme est pleine de ressources et remplie de positivisme. Elle transpire la sérénité et le calme. Elle est d’ailleurs coach certifiée en méditation. Nos prochaines journées sont donc planifiées et nous avons un transport tant recherché. Nous sommes enthousiastes à l’idée de connaître davantage Wendy et son amoureux Steve. Nous sommes tout aussi enthousiastes de rencontrer les amis de Wendy cette fin de semaine.

Entre temps, dans nos recherches et démarche du matin, nous avons rencontré Troy et son fils Brady. Ils étaient aussi au magasin général tandis que nous cherchions des solutions et attendions les réponses de Wendy. Ils ont été vraiment très touchés par notre problématique et par notre expédition. Ils voulaient nous aider et ont cherché des solutions aussi pour nous. Nous les avons revus à plusieurs reprises durant la journée. Brady est un garçon qui aime aider son prochain et qui a un immense cœur. Avec son père, il est venu nous porter des biscuits cuisinés maison (et vraiment très bons). Ils sont aussi revenus nous voir en soirée pour nous apporter du sorbet aux framboises (délicieux). Nous avons revu Troy en soirée (Brady était couché) sur son site de camping et nous avons discuté autour du feu. Ce fût une très belle soirée. Merci encore Troy et Brady pour votre aide, votre générosité et votre temps. Nous espérons vraiment vous revoir à Traverse City.

Au souper, nous sommes retournés au magasin général. Wendy nous avait mentionné que Robin Adams serait présente et qu’elle pourrait nous cuisiner un très bon repas. Wendy n’avait pas tort … Robin est une cuisinière hors pair. Elle nous a fait les meilleurs burritos que nous n’avons jamais mangés. Ils goutaient littéralement le ciel. Avis à tous, vous devez goûter à la cuisine de Robin et aux beignes du magasin général.

La journée a été positive et remplie de belles rencontres. Encore une fois, nous avons été témoin de la grande générosité des gens, de leur empathie et de leur bonté.

15 août 2014

Au réveil ce matin, il faisait très froid. Mais le vent était un peu moins présent que la veille. Puis, vers 9h30, on aurait dit que quelqu’un venait de monter le rhéostat. Il s’est mis à faire chaud à nouveau. Nous étions enfin bien. Nous aurions eu le goût de partir ce matin en canot, car l’eau semblait plus calme. Mais nous avons écouté la voix de la sagesse et nous avons bien fait. Le vent et les vagues sont revenus rapidement et aussi subtilement qu’un cheveu sur la soupe.

Steve, le copain de Wendy est arrivé vers 10h00 au terrain de camping. Nous avons discuté avec lui. Quel drôle de hasard, Pierre et Steve ont tellement de points en commun. C’est à ce demandé si cette rencontre a été orchestrée à l’avance par on ne sait qui. Puis Wendy est arrivée. Elle a fait toutes les démarches pour nous trouver un terrain de camping (même si elle nous avait aussi offert de rester chez elle). Je tiens à le mentionner à nouveau, Wendy est d’une douceur et d’une gentillesse profonde. Je crois que tout le monde doit aimer Wendy. Et Steve prend grand soin d’elle.

Avant notre départ, nous avons rencontré à nouveau Randy. Nous l’avions croisé la veille en compagnie de son fils Jackson. Randy est venu nous offrir son hamac. Quel beau cadeau et inattendu. En fait, c’est un prêt pour le reste de l’expédition. Randy, nous prendrons grand soin du hamac ! :) Et nous t’en retournerons un neuf! Merci encore pour ce cadeau et votre générosité.

Une fois tout notre matériel embarqué dans le pickup de Steve et le canot sécurisé dans sa remorque, nous sommes partis en direction de Petoskey. Steve nous a conduits en empruntant la route qui longe le lac Michigan. De toute beauté. Il nous a donné aussi beaucoup d’information sur la région. Et nous avons partagé davantage sur nos vies respectives. Que de bons moments. Puis, Steve nous a amené chez la compagnie de cellulaire avec qui il fait affaire. Le personnel a été aimable et nous sommes ressortis plus tard avec tout ce qu’il nous fallait. Merci Steve pour ta grande patience. Puis nous avons diné tous ensemble et finalement, Steve est venu nous reconduire au Magnus Park. Wendy avait travaillé fort pour nous trouver un endroit. Nous aurons de la place jusqu’à lundi matin. Parfait pour nous permettre de rencontrer le couple d’amis de Wendy et Steve, soit Laura and Rand Shackleton. Rand Shackleton fait partie de la famille de Sir Ernest Shackleton. Sir Ernest Shackleton a toujours été un modèle de persévérance pour nous, un grand aventurier, mais surtout un grand exemple de leadership. Plusieurs ouvrages ont d’ailleurs été publiés sur son voyage et sur son leadership. Il est encore et toujours régulièrement cité dans les cours de leadership. Pour nous, Shackleton est notre héros. De pouvoir rencontré un de ces proches parents nous passionnent. De plus, Laura et Rand sont des personnes qui redonnent beaucoup à la société en travaillant pour des écoles défavorisées. Nous avons hâtes de les rencontrer et d’en apprendre plus sur eux. Nous les rencontrerons donc dimanche midi avec Wendy et Steve.

16 août 2014

Le temps était gris ce matin. Mais malgré tout, nous avons eu une belle journée. Pour ma part, j’en ai profité pour mettre à jour le site web et Pierre a fait de commissions. Nous avons accès au WiFi ici, mais la connexion n’est pas très régulière. Néanmoins, j’ai réussi à faire le nécessaire. En après-midi, Pierre a rencontré Bob. Cet homme fort sympathique nous a invités à souper avec lui et sa femme Norma. Nous avons accepté l’invitation avec joie. Bob (ou Camping Bob) souffre de bipolarité. Il a été diagnostiqué vers la fin des années 70. Il nous a raconté plusieurs passages de sa vie et comment il réussit à vivre bien malgré sa maladie. Il ne pourra jamais guérir, mais il est dans la voie de la rémission. Aujourd’hui, il aide les autres qui souffrent tout comme lui de bipolarité. Il nous a permis de rendre disponible son adresse courriel pour ceux et celle qui souhaiteraient le contacter : popkamerer@gmail.com.

La souper fût fort sympathique et comique. D’ailleurs, il est arrivé une péripétie à Bob lorsqu’il s’occupait du barbecue. Ça implique des champignons, le barbecue et un sac ziploc. ;) Norma est Bob sont mariés depuis 47 ans. Norma est une dame patiente et généreuse. Merci à vous deux pour l’excellente soirée.

Note : très belle roulade arrière durant le feu de camp de la part de Bob. 9.9/10 !

#photo #text

Featured Posts